Travaux d’isolation thermique

En réduisant la consommation énergétique d’un logement, l’isolation thermique contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (Co2), à la maîtrise des coûts et au confort de ses occupants. Dans une maison, les zones de déperdition énergétique sont légions. Que faut-il isoler en priorité ?isolation thermique

Limiter les pertes de chaleur

Dans une maison mal isolée, les parois (murs, toiture, vitres), les ponts thermiques et le renouvellement d’air constituent les principales zones de déperditions de chaleur.

Par ou s’évacue la chaleur ?

déperdition de chaleur dans une maison

Les zones de déperdition de chaleur dans une maison

Priorité est à l’isolation des murs, des combles et des ouvertures qui représentent près de 60 % des déperditions surfaciques.
Les ponts thermiques sont également à connaître dans le cadre d’une rénovation thermique bien conduite. Un pont thermique est une zone dans l’enveloppe d’un bâtiment caractérisée par une absence ou une diminution de résistance thermique, en général à la jonction de deux parois (ex : mur/mur ou sol/mur).

L’installation d’une ventilation mécanique contrôlée à double flux permettra de limiter les pertes énergétiques liées au renouvellement d’air. Les défauts d’étanchéité du bâtiment génèrent aussi de fortes déperditions.

Conductivité et résistance thermique d’un matériau

Un matériau isolant se caractérise par sa conductivité thermique λ (lambda) et sa résistance thermique R. La conductivité thermique exprime la capacité d’un matériau à transmettre la chaleur. Plus λ est faible, plus le matériaux est isolant. L’unité de conductivité thermique est le watt par mètre par degré Celsius (W/m.°C) ou kelvin.

La résistance thermique R établit quant à elle la relation entre l’épaisseur et la conductivité du matériau : R = e/λ (en m2.°C/W). Plus R est grand, plus le matériau est isolant. Cet indice doit figurer sur l’étiquette de chaque produit.
Réglementation thermique des bâtiments neufs et anciens

La réglementation des bâtiments existants (RT dans l’existant) préconise des valeurs de résistance thermique pour les matériaux utilisés. En voici quelques exemples :

  • Murs extérieurs : 2,3
  • Combles aménagés : 4
  • Plancher de combles perdus : 4,5
  • Plancher donnant sur vide sanitaire ou locaux non chauffés : 2
Pour plus d’information ou pour obtenir un devis d’isolation sur Nantes ou en Loire Atlantique, contactez-nous !